Triple voix de l’architecte

 

Ces modalités du Nouveau Portrait de l’architecte, sont ici dites en trois poèmes, créés par Yves Bergeret à Veynes le 27 novembre 2019, en double exemplaire sur quadriptyques de Gerstaecker Aquarelle 300 g de 25 cm de haut par 65 cm, à l’acrylique et encre de Chine.

Ce groupe de trois poèmes se lit en italien, dans une traduction dynamique et sensible du poète Francesco Marotta, à cette adresse : https://rebstein.wordpress.com/2019/12/01/architetto-ii-iii/

 

 

1

 

 

Avec un dessin à l’encre de Chine et au piquant de porc-épic de Dembo Guindo qu’il a fait sur le thème de la pluie, à Koyo le 21 juillet 2006

 

 

 

 

C’est moi qui suis derrière la montagne,

je la pousse

vers un certain accomplissement

qui sera notre maison commune.

J’appelle, j’appelle la parole

comme un plat de riz,

comme un plateau où poser nos verres,

comme dans une mer fourbe

le pont d’un bateau.

 

 

2

 

 

Avec un dessin à l’encre de Chine et au piquant de porc-épic de Yacouba Tamboura qu’il a fait aussi sur le thème de la pluie, à Koyo le 21 juillet 2006

 

 

 

 

C’est moi qui suis la robustesse de la pluie

depuis la grande tête luisante du ciel

jusqu’à vos pieds dans le sable.

Je suis les veines très rapides

où coule la parole

qui sait dissoudre

les ricanements des meurtriers.

 

 

3

 

 

Avec un dessin à l’encre de Chine et au piquant de porc-épic de Alguima Guindo qu’il a fait sur le thème de ses propres lignées d’ancêtres, à Koyo le 14 juillet 2006

 

 

 

 

C’est moi qui suis le passé dans le chant,

le passé qui agglutine les montagnes.

Mais le chant, je dois bien le reconnaître,

est la pluie douce et bienfaisante

qui libère la pensée dormante des grottes

et me fait accoucher de moi

en une source d’eau tiède

aussi sacrée que mon nom futur.

 

 

 

 

*****

***

*

3 réponses à “Triple voix de l’architecte”

  1. dario lo bello dit :

    Je trouve que l’écriture du poème par dessus la couleur lui donne l’ expressivité la plus profonde possible dans la pluralité chromatique.
    Un certain sacrifice de la lisibilité conduit en fait à la dimension spirituelle du texte. Une lecture tremblante parce qu’elle est pleine de sens.
    Le mot vibre en découvrant le sens de l’œuvre, la voix bégaye en première lecture.
    La dyslexie induite révèle une nouvelle façon de comprendre l’œuvre d’art.
    Dites-moi si j’ai mal interprété.

  2. carnetlangueespace dit :

    Cette interprétation me semble d’une intelligence et d’une puissance visionnaires. Elle traverse le temps et l’espace. Dans l’antre de la Sibylle à Cumes ou de la Pythie à Delphes le bégaiement splendidement décrit et transmis par Virgile fissure la somnolence du monde.

    J’ai toujours pensé et agi en pensant que le poème que je crée est écrit deux fois, l’une par les lettres de l’alphabet latin mis en mots mis en phrases, l’autre par les gestes graphiques, traits en mouvements dynamiques et en fluidité rythmée ; car l’agencement des lettres de l’alphabet permettent de tenter de satisfaire le besoin de compréhension plutôt de la pensée rationnelle, tandis que l’agencement des gestes graphiques colorés permettent, parallèlement, de tenter de satisfaire plutôt le besoin de compréhension de la pensée animiste et de la pensée symbolique. Les trois pensées se conjoignent dans un poème calligraphié .
    Dans toutes les oeuvres créées à Koyo avec les « poseurs de signes » Toro nomu il en a toujours été ainsi.

    Ici les trois poèmes sur quadriptyques consonnent avec des photos des falaises de Koyo et, à l’avant-plan à droite, avec une pierre de Sardaigne.

    Yves Bergeret

Rètroliens / Pings

  1. Architetto (II-III) | La dimora del tempo sospeso - 01/12/2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :