Journal barbare

Cycle de poèmes écrits le 29 mai 2015 par Claude Guitton en remontant sur les hauts plateaux du Vercors où il habite, après avoir lu les quadriptyques franco-chinois et franco-sénégalais (créés quelques jours auparavant et publiés sur ce blog), et après avoir rencontré à Die et à Sainte-Croix l’écrivain sénégalais et le poète français

I

Je suis le vent barbare qui disperse les esprits

dont la violence recompose les libertés.

II

Je ne cesse de souffler depuis des lustres

des steppes à la mer

traversant les cols gelés des Alpes.

Qui suit mon mouvement

récolte de la pérenne liberté l’amour.

Qui tente de s’installer face à moi

voit déferler l’histoire.

III

Qui fanfaronne et prend hautaine mesure de la nature,

qui falsifie ma beauté

construisant des cages d’or pour y entendre mon chant

reste gueux…

 là où le plus humble cultivateur

qui se courbe dans mon sillon est un Roi

qui recueillera mon pollen et  le nectar de mes pluies.

IV

Impérial, j’impose mon sceau dans vos cœurs,

gonfle la toile et emporte vos paroles

y apposant les couleurs nouvelles

d’un printemps.

V

Je suis dynastie envahissante et insaisissable.

Mon Or, paillettes, jeté dans les sillons

de vos paysages parsème la carte de vos esprits.

Mes trésors je les distribue au ponant, au levant

à tous les indigents

et les nomme

pollens.

VI

Seul le reclus s’aveugle dans son palais de pacotille et s’illusionne.

S’il ne me connait, il ne connait non plus l’homme

que de mon souffle j’ai créé.

Alors desséché par la solitude

il tournera sa face grise à l’hideuse face de « Sa  » terre.

Claude Guitton dans son étable, mars 2015

Claude Guitton, Rousset en Vercos, mars 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :