Trois aphorismes en Galice (1)

Sur les montagnes de la Galice, tout près des Asturies,
multiples sont les ardoises d’excellente qualité.
Elles servent de lauzes aux toits des fermes et des greniers,
de bornages aux prés, de balises aux chemins.
Lisant cet espace à la fin des années 1990,
j’y ai en particulier relevé ces six petites ardoises,
oreilles, fronts, cuirasses et opaques miroirs
pour trois aphorismes que j’ai calligraphiés en 1998
à l’encre de Chine sur trois triptyques d’Arche 300 gr,
de format déplié de 35 cm de haut par 63.
 
YB
1
 
La montagne me tend sa mue en écritoire
 
 
2
 
La montagne n’appartient qu’à l’horizon
 
 
3
 
Les pierres dansent avec nous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :