A la Casse des Oules, par Catherine Reeb & Yves Bergeret

A la Casse des Oules, large vallon sauvage montant jusqu’au pied de la face nord du Grand Pic de Rochebrune, près de Cervières, non loin de Briançon, le samedi 21 mai 2022, acrylique sur triptyque vertical 220 g au format déplié de 59,7 cm de haut par 21.

Grâce à une traduction musicale et rythmée du poète Francesco Marotta, ces poèmes-ci d’Yves Bergeret se lisent en italien, via ce lien : https://rebstein.wordpress.com/2022/08/18/alla-luce-della-roccia/

.

.

Coeur et Ventre (CR)

.

On cherche Coeur, mais c’est Ventre

Qui tient l’à-pic

Offrant l’air tout autour

            Sait-on à qui ?

L’air qui ondule

            Sait-on pourquoi ?

.

Ventre sent les chants buttant contre paroi,

Les claques des oiseaux

Montés au-delà – trop haut.

.

Passée la nostalgie des foules bâtisseuses

Ventre cogne dans le grand intérieur

Se précipite à l’onde

.

Promesses oubliées dans l’eau vive

D’un coup, Ventre lâche pères et mères

A tue-tête Ventre enfante

Et disperse l’à pic.

.

*

Crocher le ciel (CR)

.

Crocher le ciel,

C’est l’ambition des jeunes mélèzes

Qui se poussent l’un l’autre

Vers le sommet de l’éboulis.

.

Ils tanguent de fierté

Lorsque mon œil pose leur cime

Au-delà des pentes de Montagne

.

Alors un grand bruit dévale le névé

Et submerge les vaniteux

Des brisures du pic détrôné.

.

*

A la nuit à la fête (CR)

.

A la nuit ! A la fête !

Quand valsent les crêtes, se renversent les cascades

Aspergeant les étoiles, que les chamois visitent

                                                                       En farandole

.

A la nuit ! A la fête !

En une irrespectueuse révérence

Le névé se courbe vers le mélezin

Buvez ! Buvez donc cet élixir exquis !

Qu’il engraisse vos souliers

Les arrache à l’éboulis

Buvez !

Et venez danser sous nos balcons

La ronde des Hautes Pentes.

.

.

Casse des Oules (YB)

.

1

A la lumière du rocher

grandit l’arbre clair,

le grand-mât de ta vie

qui va sur l’océan furieux.

.

2

A la Casse des Oules

le vent vient déverser

puis repart léger

chercher dans le passé

d’autres graines.

.

3

A la Casse des Oules

les arbres poussent dru,

leurs racines se hissent au ciel

chercher dans la silhouette maigre des vents

les raisons de la paix

que devraient se promettre les hommes.

.

.

Face nord du Grand Pic de Rochebrune (YB)

.

1

Rochebrune naît d’une plume

de l’aile gauche

de l’aigle créateur du monde.

.

L’aigle qui crée le monde

n’est qu’un accoutrement,

friable et auguste,

de notre parole

de salive et d’or.

.

2

Au fond de la Casse des Oules

Rochebrune ignore le sommeil,

passe ses nuits

à tirer dans ses filets de schiste et de brume

les odieuses lubies des Puissants

et les pulvérise avant l’aube.

.

3

Rochebrune est l’humain visage

à la peau tannée, à la peau tavelée

porte-voix de la parole qui porte l’aigle,

de la parole qui filtre

dans le creux de la penne,

intraitable ; contre toute tombe

parole libre à jamais.

.

*****

***

*

Rètroliens / Pings

  1. Alla luce della roccia | LA DIMORA DEL TEMPO SOSPESO - 18/08/2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :