Archiane

Poème écrit et calligraphié en deux diptyques (à l’encre de Chine et acrylique sur « Dessin à grains » de Clairefontaine 180 g au format déplié de 29,7 cm de haut sur 40), au pied du Roc d’Archiane, près de Die, le 28 mars 2021.

« J’ai deux épaules, dit la montagne,

l’une pour porter le sel des hommes, l’autre leur sang ».

Elle l’accepte. Elle en parle à demi-mots.

« Ma tête vogue.

Elle pourrait voguer, dit la montagne,

même sur vos choses peu claires

car je sais voir loin.

C’est vous qui m’avez suggéré le lointain

en perdant votre virginité

que vous aviez prise pour votre espoir ».

*

Yves Bergeret

*****

***

*

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :