Trois jours d’hiver à Veynes

Le poète Francesco Marotta donne de ces deux poèmes une version italienne, aussi dense que claire, que l’on lit à cette adresse : https://rebstein.wordpress.com/2020/12/21/il-torrente-e-il-camoscio/

*

Le torrent

Poème du mercredi 16 décembre 2020, à Veynes, écrit et calligraphié sur un tout petit carnet chinois (17,5 cm de haut par 12,5) destiné à l’apprentissage de l’écriture.

1

L’hiver remercie le torrent pour sa fidélité.

2

Le torrent remercie l’hiver pour sa rigueur.

3

Un éclat de rire est tombé dans l’eau.

4

A rebours pour le chamois, même glacée, l’eau vive.

5

Remous du torrent, écharde du vent.

6

Écho de tous mes os brisés, le fier torrent.

7

Les traces de toute la faune courent dans le torrent.

8

La bêtise ne sait pas écouter ; elle traque.

9

Accepte la hâte de la fonte et pardonne au soleil.

10

Ni ombre ni remords, toute confiance en l’aval.

11

Le sable dort ; torrent et vent, mes vivaces rebonds.

12

Séisme et théâtre échangent répliques.

La plus vive est le torrent.

13

Le torrent coule dans le pli du mythe,

creuse le pli de la montagne.

14

Tourne la clef, remous :

faille brillera dans la forteresse.

15

De longue date le torrent adopte le cours épique du rêve.

16

Le courant me tend sa main neutre, le torrent crie.

17

A qui le torrent consent-il en monnaie un galet ?

18

Faire croire à l’éternité ? La cascade en rit encore.

*

*

*

Le Chamois

Poème du jeudi 17 décembre 2020, à Veynes

écrit et calligraphié sur un tout petit carnet chinois (17,5 cm de haut par 12,5) pour l’apprentissage de l’écriture.

1

Jamais blizzard, jamais tyrannie, jamais vertige

n’arrêtent la vie.

Le chamois le sait.

2

Le chamois veille sur l’alerte des exilés.

3

La liberté vit dans la même pente inassiégeable

que le chamois.

4

Le chamois l’hiver se vêt de vent, flamme sans fumée.

5

Le chamois parle la langue de la roche.

Il m’écoute. Il me sait.

6

Le chamois aime la diaclase,

la surprise dans la pensée.

7

L’aube m’attend,

lueur du guet dans les yeux du chamois.

8

Le chamois t’indique l’aplomb

face aux monstruosités renversantes.

9

Les brutes ne peuvent enfumer

la mémoire du chamois.

10

Elan près du gouffre, chamois,

élan, semence, pollen de parole.

11

La montagne emprunte son souffle au chamois.

12

Seul le chamois sait conduire sans vertige l’intelligence

par crêtes et abimes.

13

Il bondit dans la paroi, le chamois,

pour montrer le point d’équilibre du poème.

14

C’est une roche qui enfanta le premier chamois.

15

Chaque bond du chamois jette un soleil

dans l’hiver et dans mon torse gelé.

16

Avalanche !

Le chamois écoute agoniser un dogme.

Le jour resplendit.

17

Le chamois entend aussi la langue du lichen.

18

Le chamois suppose que le granit

n’aurait pu attendre mille ans de plus.

19

Le rêve du chamois relève tout vacillant surplomb.

*

*

*

Est calligraphié à l’encre de Chine, le vendredi 18 décembre 2020 à Veynes, sur grand papier chinois de Wenzhou en format 92 cm de haut par 46, le dixième aphorisme du poème du Chamois :

Elan près du gouffre, chamois,

élan, semence, pollen de parole.

*

*

Yves Bergeret

*****

***

*

6 réponses à “Trois jours d’hiver à Veynes”

  1. COLETTE KLEIN dit :

    Simplicité. Densité. Universalité !

  2. lemaitre xavier dit :

    Au cœur de l’hiver
    En montagne
    Le torrent chante
    Le chamois danse
    L’invincible été
    Du vouloir

  3. Michel dit :

    Légèreté des sauts, rythme du mouvement, évidence des pas, ces mots traduisent l’être en vie, l’espace en sens, le vide en allégresse !
    Merci poète !

    Michel :

  4. Antonio Devicienti dit :

    Le silence et l’hiver à Veynes font fleurir la pensée et la parole poétique… La conscience du présent ne s’efface point, mais trouve encore plus d’énergie et d’élan.

  5. vengodalmare dit :

    Le dernier dessin est superbe, tout le poème est superbe:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :