Carène, à Catane et à Misterbianco (Sicile, décembre 2017)

Dans une adaptation théâtrale et une mise en scène d’Anna Di Mauro, Carène, d’Yves Bergeret, traduit par Francesco Marotta, a été porté au théâtre en Sicile même les 8 et 9 décembre 2017 dans le Théâtre Coppola, expérimental et d’avant-garde, au centre de Catane, juste à côté du port où débarquent les migrants secourus en mer.

 

Le texte intégral de Carène, Poème en cinq actes, est disponible en italien et en français, publié par Algra editore, en librairie ou sur le site de l’éditeur  : http://www.algraeditore.it/index.php/catalogo/produttore/yves-bergeret-algra/0/

 

*

Dans la même adaptation et la même distribution, Carène a été donné à  nouveau dans le Théâtre Mandela, à Misterbianco, juste au nord-est de Catane le 11 décembre.

 

En épilogue apparaissent soudain, en forme d’installation en fond de scène, les quatre derniers vers de l’oeuvre, calligraphiés en très grand format en italien par le poète.  Une carène de fils de fer tressés, avec son cheval-proue rehaussé de feuilles d’or, oeuvre du sculpteur Carlo Sapuppo, est constamment en scène, voire à l’avant-scène.

*

 

*****

***

*

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :