Tenace théâtre 坚韧戏剧 (en Sicile, décembre 2017)

 

Cycle de sept poèmes calligraphiés chacun en deux exemplaires par Yves Bergeret à Catane du 26 novembre au 10 décembre 2017 (pendant les ultimes répétitions de l’adaptation théâtrale de Carène) sur quadriptyques verticaux de Fabriano Rosaspina 285 g de format 100 x 35 cm, avec en collage des dessins qu’Alguima Guindo a créés en février 2005 au village de Koyo, au Mali, et donnés au poète afin de le protéger et de l’initier à la pensée animiste complexe du peuple de ce village.

La version italienne de cet ensemble, réalisée par le poète Francesco Marotta, se lit à cet endroit : https://rebstein.wordpress.com/2017/12/27/teatro-resistente/

La version chinoise qu’on lit ici est l’oeuvre de Zhang Bo.

 

1

Ici le magma cogne.

Ici il y a peu de phrases.

Ici quelque chose prend les deux bassins de la Méditerranée

et les cogne l’un contre l’autre

comme à un oiseau on brise les ailes en les

pliant l’une sur l’autre par-dessus son dos.

 

Au milieu du pli

il y a le port, deux darses immenses, le môle.

 

Mais il y a la scansion du théâtre dans l’entrepôt

pour sous le cri et le craquement des os

chercher de nouveau parole,

retrouver souffle.

此地岩浆冲撞。

此地语句稀缺。

此地某物抓住地中海的两岸

并令它们双双碰撞

仿佛面对一只鸟人们折断它的双翅

将其层叠于它的背上。

 

在海床褶皱之间

有海港,有两片宽广的锚地,有防波堤。

 

但在库房中却有戏剧的平仄

以此在尖叫与骨骼的爆裂声中

寻找全新的话语,

重获呼吸。

2

Ici il y a la darse des noyés

et la darse des conteneurs.

Il y a des silos gris, il y a des chantiers navals.

Il y a l’Aquarius qui prépare ses prochains sauvetages.

Il y a du crime libyen, il y a l’oppression féodale

 

et le contrepoids infime et immense

du théâtre dans l’entrepôt

pour jeter de la lumière

au milieu de la grande querelle

et la faire fuir comme un cafard.

此地有溺水者的锚地

还有集装箱的锚地。

有灰白的贮仓,有船舶工厂。

还有在为下一次救生做着准备的水瓶星号。

有利比亚的罪恶,封建的压迫。

 

还有库房中戏剧

微弱而无边的抗衡之力

以此把光线抛撒在

激烈的纷争之间

并令其如蟑螂般逃逸。

3

Ici il y a le grand marché.

L’oiseau aux ailes brisées l’une contre l’autre

claudique à terre

et cent oiseaux des deux bassins de la mer

et mille oiseaux des deux continents

claudiquent sur les toits de tuiles

par-dessus les cris les ruses les cris.

此地有巨大的市场。

双翼被双双折断的鸟

在地面跛行

和大海两岸的一百只鸟

和两片大陆的一千只鸟

在瓦片棚顶上跛行

在喧哗、诡计、叫喊上方。

4

Puis un grand battement

puis deux puis dix,

c’est le chœur qui reprend souffle et dit

et ouvre sous le tumulte

dans le tumulte vorace ouvre

reprend le grand récit,

et les oiseaux s’envolent

en tourbillon dans le ciel du marché.

继而是一次剧烈的振翅

然后两次然后十次,

这是歌队重获呼吸并开口言说

在喧嚣中开启

在贪婪的喧嚣中开启

并重获伟大的记叙,

鸟群高飞

回旋在市场的天空。

5

Au môle est amarré trois jours l’Aquarius.

Puis reprend la mer trois semaines l’Aquarius.

Sur les pavés du môle débarquent les migrants secourus

des désastres, des trafiquants.

De la haute scène d’acier du sauvetage et de la survie

descendent les héros meurtris

dont les mots sont encore pudiques.

防波堤上水瓶星号停泊三日。

然后归海三周。

迁徙者在堤坝的铺石上登岸

从灾难与人贩手中获救。

从援救与幸存这一高高的钢铁舞台上

走下伤痕累累的英雄

他们的词语依然羞涩。

6

De l’autre côté de la darse

dans le vieil entrepôt glacé le chœur

avec les murmures des héros allume le feu

de la parole qui réveille,

dans le vieil entrepôt le chœur va

et bat de toutes les ailes de la parole.

在锚地彼端

歌队在冰冷的古老库房中

带着英雄们的低吟点亮

唤起活力的话语之火,

古老库房中歌队启程

并拍动话语全部的翅膀。

7

Toutes les ailes de la parole

battent,

phrases accortes,

répliques aux meurtres vieux ou neufs,

couleurs en damier et ci et là,

tandis qu’éclatent devant la lune

les petites bruyantes fusées d’artifice

des trafiquants

de cocaïne pour avertir de la livraison

fraîche.

 

Mais est-ce que ce n’est pas de la neige qui retombe,

la neige claire de la fraternité

sur la scène où le chœur appelle appelle,

où le chœur des deux continents

construit un clair damier de fidélité

sur une terre dure

où le magma n’est jamais loin

mais jamais ne se lasse le chœur.

话语全部的翅膀

拍动,

和蔼的语句,

对新或旧的凶杀的回击,

四下延伸的棋格状的色彩,

而在圆月前炸开

毒品贩

细小而嘈杂的烟火

以此通告

生鲜送达。

 

但这难道不是重新落下的雪,

明净的友爱之雪

在那歌队呼唤又呼唤的舞台上,

那里两片大陆的歌队

建起一座明净的忠贞之棋盘

在一片严酷的土地上

那里岩浆未曾远去

但歌队永不疲乏。

*

*****

***

*

 

 

 

 

 

Publicités

Trackbacks / Pingbacks

  1. Teatro resistente | La dimora del tempo sospeso - 27/12/2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :