Le Peintre à fresque, à Piazza Armerina

Poème en quatre triptyques horizontaux de format 21 cm x 59,4, sur papier Disegno Accademia de Fabriano, de 220 g, créé par Yves Bergeret à Piazza Armerina, au cœur de la Sicile, du 7 au 9 mars 2017, avec collages et gestes d’acrylique

1

Le grès, le pin et le vent me conjurent :

« sur ces briques voici le drap nuptial, l’enduit blanc ;

en travers de la peur et de la misère

jette la couleur

pour notre embarquement ! »

2

La couleur qu’au mur je jette

ouvre sa bouche

et souffle l’épopée des siècles que je découds.

J’ouvre ses poumons.

3

A mains nues les collines et le vent s’amadouent

sur le sein de la couleur.

Plus rien ne saute dans le vide.

4

Dans sa langue la pierre chante.

Puis en quatre tons la pierre s’étreint

en quatre épaules en quatre bustes

d’une foule de collines

qui porte la houle.

*****

***

*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :