Poèmes d’Oléron, de Xavier Lemaître

écrits sur l’île d’Oléron, dans l’Océan Atlantique ; photographies d’Anne-Marie Lemaître ; encres, lavis, acrylique et collages d’Yves Bergeret sur quadriptyques horizontaux d’Etival Aquarelle 200g de Clairefontaine, 30 cm x 40.

p1040597-cormoran-a-oleron

1

Le Château d’Oléron, la Citadelle, 25 octobre 2016

 

Dans l’antre de l’ancienne poudrière,

les beaux arts ont chassé les cruels guerriers :

« Cœur éclaté » et « cascade apparue » de Char,

plan-relief de l’île en exposition,

meurtrière enchâssant l’icône argentique d’une jeune muse,

voix grave psalmodiant Suzanne.

 

Ici, se redessinent cartes marines et cavalières.

 

Une tour du treizième siècle resurgit au fil de la plume et du pinceau.

 

Par la photographie, corps et visages d’autrefois s’animent.

 

Un masque de Pierrot verse une sempiternelle larme.

 

Là, le divin regard du mime Marceau ouvre la voie de l’éternité.

 

Fragilité du sensible est force de l’Etre.

poeme-1

*

2

Saint Denis d’Oléron, le port, 26 octobre 2016

 

Haut dressé sur le rocher,

un grand cormoran scrute

la vague nourricière.

 

Son bec effilé pique

un pâle soleil noyé.

 

Ses ailes écartelées

volent le souffle océan.

 

L’oiseau d’ébène

rêve Outre-mer.

poeme-2

*

3

Océan atlantique, île d’Aix, à l’est de l’île d’Oléron, 27 octobre 2016

 

Inlassablement érosions et laisses

redessinent l’île.

 

Jour après jour, l’homme

plante la haie,

dresse la digue,

creuse le chemin,

cultive la vigne,

élève le cheval,

éduque l’enfant.

 

Toujours l’île résiste à l’océan

qui la détruit, la nourrit

et la façonne.

poeme-3

*

4

Le Château d’Oléron, 28 octobre 2016

 

Ici le furieux océan se mue en paisible étang,

havre d’une flore et d’une faune d’un autre temps.

 

Au loin, le cachot communard

n’est plus que divertissement.

 

Toponyme devient patronyme.

 

L’horizon esquisse un triste sourire.

 

Le pâle tronc chauve allonge son ombre.

 

Un trait d’écume paraphe le ciel.

 

D’un seul élan, le millier d’oiseaux

répond à l’appel du large.

 

poeme-4

*

5

Chenal d’Ors, à l’estran, 29 octobre 2016

 

Bernaches cravants

rient aux zostères offerts,

migrateurs heureux !

 

Le Château, île d’Oléron, 30 octobre 2016

 

La reine blanche

sur l’échiquier des marais,

redresse l’aigrette.

*

Ile d’Oléron, la Giraudière, 31 octobre 2016

 

Happé par la vague,

le nageur seul s’en extirpe :

île, premier souffle.

*

poeme-5

***

 

Oléron, octobre 2016.JPG

*

Publicités

One response to “Poèmes d’Oléron, de Xavier Lemaître”

  1. Morinais says :

    Participez : https://www.facebook.com/poesieoleronaise/?pnref=story
    Concours de poésie oléronaise organisé par la page FaceBook « Le Coin des Amoureux d’Oléron ». Au plaisir de vous lire….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :