L’Homme de pierres, avec Belco Guindo, juillet 2016

IssimKoyoFaceSudfev04

Sur un tout petit carnet de 8 cm de haut sur 7,5

préparé en août 2009 avec des dessins à l’encre de Chine et au piquant de porc-épic par Belco Guindo – avec qui travaillait le poète – cultivateur du village Toro Nomu ( la plus orientale des neuf ethnies dogon ) de Koyo, au nord du Mali,

cycle de dix-huit aphorismes écrits et peints en deux exemplaires le 3 juillet 2016

par Yves Bergeret au bord du torrent de la Sure où le poète préparait l’acrylique jaune et l’encre de Chine, dans la vallée de Quint, près de Die. Belco est également « zumgun », chanteur des rites secrets de grand passage pour la circoncision et l’enterrement.  

Amnaganoujuil05

20160703_094415

1 20160703_205930

Coriace, rieur, constant

va l’homme des pierres.

*

Merle au buis

chante au galet

roulant au remous :

l’homme aux pierres

est fils du merle.

*

Il nous faut un troisième galet

après celui du mariage ;

le second doit faire l’hostie.

*

Torse ou falaise,

falaise ou clavicule des ancêtres.

Fort bien. L’alternance

inquiète qui ?

*

2 20160703_210024

« Tout est affaire d’échelle :

la charpente, le chant alterné,

la pluie suffisante,

la cigale endiablée. »

*

« Un vent soulève la montagne.

Si elle m’aime je lui serai un étai

immémorial. »

*

Entre les falaises du lit du torrent

le vent me faufile avec éclat

une généalogie d’ivoire.

*

4 20160703_210116

L’homme des pierres

danse sur le chant des cigales

un contrejour bouleversant.

*

Aller et retour

le vent reprend souffle

par appui sur le sternum

de l’homme des pierres

dont une va manquer.

*

D’une cage

l’homme de pierres fait nuage

puis pleure en secret.

*

Sacrifier

engage la hyène aussi

et abaisse le gué.

*

6 20160703_210312

« J’appelle l’horizon dans la fissure ;

et dans l’horizon, ma propre part inconnue. »

*

Sacrifier

fait descendre la moitié chevaleresque de la montagne

dans la caverne de l’autre moitié.

*

Galet en haut de montagne

puis dans le cœur :

la vie ne se délite plus.

*

8 20160703_210407

Troisième galet,

sang coagulé,

le sacrifice relève le ciel.

*

Ici l’homme de pierres refranchit le gué

et libère le chant secret du merle.

Puis devient martinet.

*

Un galet final ?

Allons donc !

Comme si l’eau ne savait plus rien

ni trouver chemin entre les pierres.

*

9 20160703_210525

Coriace, rieur, constant

l’homme de pierres

donne au martinet

son cri de joie.

*

ZO36BF~1

Zongori 13, U 584, 24 février 2009

Zongori 76, encres et parcours, 22 février 2009

 

Publicités

One response to “L’Homme de pierres, avec Belco Guindo, juillet 2016”

  1. veron says :

    Les photographies de la montagne ,de l’eau,des peintres paysans,,de la silhouette entourée des colonnes rocheuses de Belco Guindo ,celles des pages de ce minuscule carnet sont pleines de mystère et permettent d’accueillir le mystère dont votre texte fait état.Cet homme semble défaire les limites ,il est un homme monde ,il semble n’avoir besoin de rien mais le monde semble avoir besoin de lui.Merci pour nous permettre ainsi de participer à cette rencontre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :