L’Etape dans l’île, Sicile décembre 2015

1 IMG_4531

Quatre quadriptyques horizontaux

sur papier Canson Montval de 300g, de format 25 x 65 cm

écrits et peints par Yves Bergeret à Die les 5 & 8 janvier 2016

après avoir travaillé à Aidone en décembre

avec des migrants arrivés en Sicile en barque depuis la Lybie ;

ils sont en situation d’attente dans ce bourg au cœur de l’île.

Ces quatre poèmes font partie d’un cycle en cours de travail ; ils sont traduits en italien par Francesco Marotta à cette adresse : https://rebstein.wordpress.com/2016/01/13/la-tappa-nellisola/#more-75482

 

1

2 A Noto Antica con Yves 052

L'étape dans l'île 1

 

Husséni, je l’ai d’abord vu remontant la ruelle

aux très gros pavés tout en haut du bourg,

 

tirant des outres invisibles,

comme à pas lents, à courants lents derrière lui,

des masses d’eau salée et opaque

 

parlant peu, les yeux observant tout

mais cachés par de longues étendues de dunes

 

et si l’eau qu’il tire derrière ses épaules

est opaque ce n’est pas qu’elle est saumâtre

mais l’alourdissent le limon de l’espoir tenace

aussi bien que le limon de la naïveté brute.

 

Lui monte la pente de la ruelle

avec la force patiente de la vague qui déferle.

 

Est-ce qu’en déferlant il ne dépose pas entre

les pavés mal joints ce limon

si fertile dont rêvaient de très vieux Siciliens

quand eux-mêmes étaient migrants normands ou arabes

fuyant une guerre ou une famine

 

car le limon est la force qu’à son tour il apporte

et libère en la donnant.

*

2

3 IMG_0120

L'étape dans l'île 2

Les oreilles d’Alaye sont l’ombre de l’aube

et l’ombre du soir d’un immense nuage.

Son apparence : ce long nuage qu’un vent constant

fait glisser sur la mer sans qu’il change de forme.

Il écoute tout sans se faire voir.

Il écoute la savane qui crépite sous les trombes

d’eau de l’hivernage et les cris du Grand Marché de Bamako,

c’est son ombre de l’aube ; il écoute les reliquats de séisme sicilien

et les coups d’épaule du volcan, c’est son ombre du soir.

Son corps avec sa tête impassible occupe l’espace inconnu

entre les deux ombres. Et dans cet espace il bâtit quelque chose

de très important sans savoir vraiment le saisir.

 

Alaye a la peau très noire.

Encore aujourd’hui je me demande s’il n’est pas

extraterrestre tant parfois son visage lisse

sait rester impassible et tant sa parole sait se retenir.

Combien de chambres secrètes dans l’univers

intérieur du nuage ?

*

3

 

4 IMG_0795

L'étape dans l'île 3

Il y a la mer et les vagues profondes.

Il y a eu les barques, les sauvetages et les naufrages.

Il y a les montagnes et les falaises.

Il y a eu les aboyeurs.

 

Il y a les épines et le hoquet,

ce hoquet qui se répète dans le creux du grand récit.

 

Il y a les draps salés, la mosaïque profuse au sol

et la peinture planant ivre en l’air.

Il y a l’excellence du roman qui se lit dans un fauteuil

il y a la réalité du poème qui se dit sur la place, dans la montagne

ou sur la barque.

*

4

5 IMG_4252

L'étape dans l'île 4

Il n’y a pas encore de verbe

car la phrase du long récit n’est pas encore née de notre atelier,

et pourtant le récit est là, avançant par nos bras, par nos signes,

par nos gestes, il n’y a pas encore de verbe

car dans notre simple chantier n’est pas assemblée encore la carène.

N’en finit pas notre migration de tâtonner

cherchant l’autre boussole.

6 Sicile, décembre 2010 595

***

Publicités

One response to “L’Etape dans l’île, Sicile décembre 2015”

  1. veron says :

    trois êtres ,trois mystères trois vies que l’exil semble ne pas défaire .On dirait que leur vie passée tenace est présente ,l’un tire des outres,l’autre bâtit quelque chose de très important sans savoir vraiment le saisir ,la parole du dernier a tellement de force qu’elle sait se retenir .Nous aimerions connaître quelle fut votre approche de ces trois personnes pour que l’aspect lumineux de leur vie soit aussi tangible .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :